Diagnostic plomb, des logements à contrôler et des individus à protéger

Le plomb est responsable d'intoxications graves qui touchent plus particulièrement l'enfant et la femme enceinte.

L'une des maladies transmises par le plomb est le saturnisme.

Peut-on trouver du plomb dans tous les  biens ?

A priori, seuls les biens qui ont été bâtis avant 1949 recèlent du plomb. A compter du 1er janvier 1949 les professionnels ont eu interdiction d'utiliser des peintures au plomb sur les chantiers de construction en France.

Toutefois, l'interdiction de la mise sur le marché et de l'emploi de produits contenant du plomb n'a eu lieu qu'en 1993.

Quelles sont les obligations réglementaires en termes de diagnostic relatif au plomb ?

Les bailleurs et les vendeurs de biens antérieurs au 1er janvier 1949 ont l'obligation, au moment de la transaction, de fournir un constat faisant état du risque d'exposition au plomb au sein de leur propriété.

Ce diagnostic est plus couramment appelé CREP. Il mentionne notamment la teneur de plomb à l'intérieur d'un logement.

Cependant, par mesure de précaution, il est possible de diagnostiquer les revêtements de n'importe quel bien immobilier. Il faut savoir que, dans la majorité des cas, les intoxications provoquées par le plomb sont dues à la dégradation des matériaux. En vieillissant, les revêtements peuvent libérer des particules fines de plomb, les peintures peuvent s'écailler.

Et c'est ainsi que les individus sont amenés à inhaler, voire à ingérer du plomb. Une substance qui peut nuire au bon déroulement d'une grossesse, par exemple.  

Retrouvez toutes vos obligations
lors d’une vente ou location

DPE Bischheim